La gastro-diplomatie

Dans la cadre du premier thème de l’année qui porte sur les enjeux  et tensions autour du Patrimoine  (Identifier, protéger, valoriser
le patrimoine), les élèves de Terminale de la spécialité HGSPG ont élaboré quelques menus, patrimoines gastronomiques regionaux, 
s’essayant ainsi à la gastro-diplomatie.
 
A l’instar de Charles Maurice de Talleyrand et de son cuisinier Antonin Carême, l’association de la cuisine et de la diplomatie  ont longtemps été une spécialité française, mais pouvait-il en être autrement dans un pays souvent ingouvernable du fait de ses 258 variétés de fromages ?
 
 « Donnez-moi de bons cuisiniers et je vous donnerai de bons traités » disait l’homme qui fut tour à tour, ministre des Relations extérieures sous le Directoire, le Consulat puis sous le Premier Empire, président du gouvernement provisoire, ambassadeur, ministre des Affaires étrangères et président du Conseil des ministres sous la Restauration, ambassadeur sous la Monarchie de Juillet…. une longévité digne des plus grands crus…
 
Alors, quand le quai d’Orsay se met a table, c’est toute la planète qui déguste grâce à nos apprentis chefs ou nos diplomates en herbe !
 
Pour rappel, en 2010, l’UNESCO décidait de classer le « repas gastronomique des Français » comme patrimoine culturel immatériel de l’humanité.
Bon appétit bien sur !

Like this article?

Partager sur facebook
Share on Facebook
Partager sur twitter
Share on Twitter
Partager sur linkedin
Share on Linkdin
Partager sur pinterest
Share on Pinterest