Semaine des mathématiques

La 10e semaine des mathématiques se déroule du lundi 15 au dimanche 21 mars 2021 sur le thème « Mathématiques et société ». L’objectif de cet événement qui se déroule dans les écoles, collèges et lycées français est de proposer une image actuelle, vivante et attractive des mathématiques. Ainsi dans les deux classes de CP, les élèves ont par exemple résolu et inventé des problèmes à partir de photos. 

En lecture, les enfants ont lu l’histoire d’une famille de 30 personnes qui déménage. Une si grande famille engendre forcément un déménagement sur plusieurs jours. Les enfants ont eu la lourde tâche de retrouver, chaque jour, le nombre d’habitants dans chaque maison. Ce n’est pas tout, pour être en forme physiquement, ils ont aussi participé à un « chiffrmnastique » en réalisant des nombres avec leur corps. Une séance de sport animée par l’un de nos professeurs d’EPS, Jean-Paul, avec des enchaînements et des figures à réaliser en fonction des nombres à deviner.

En CM1, les élèves ont travaillé sous forme de rallye, par groupe ou en collectif, tous les après-midi. Une épreuve d’escape game les attendait. Ils ont également dû relever un défi arts et géométrie (à la manière de Mondrian). Et après avoir travaillé sur la recette des cookies lors d’un cours sur la proportionnalité, les CM1 ont fini la semaine par un atelier cuisine.

Au collège, les élèves de 4ème se sont plongés dans l’univers des mathématiques de Lewis Carroll pour y percer les secrets des nombres et des fractales. Voici une fractale construite par nos élèves à l’aide d’un algorithme. Enfin, nos élèves sont prêts à affronter les Maîtres des Jeux : ils ont découvert l’intelligence artificielle en entraînant un automate au jeu du Nim.

Les spécialistes de 1ère ont pu réfléchir au moyen de rencontrer l’Amour grâce aux mathématiques (Hannah Fry) et vu en quoi les mathématiques contribuaient à la sécurité des centrales nucléaires (Raphaëlle Herbin).

En prévision des successeurs à Persévérance, nos spécialistes de terminale ont étudié dans le cadre du chapitre « équations différentielles » l’effet non négligeable d’infimes frottements sur des satellites positionnés à basse altitude. Grâce à leur recherche, ils ont ainsi pu corriger une erreur de calcul de la NASA !

Like this article?

Partager sur facebook
Share on Facebook
Partager sur twitter
Share on Twitter
Partager sur linkedin
Share on Linkdin
Partager sur pinterest
Share on Pinterest